Boris_burtin

Boris Burtin


LE CALVADOS SÉDUIT NEW YORK !


Depuis plus de 3 ans, Boris Burtin défend haut et fort les couleurs du Calvados.

Son amour pour cette eau-de-vie a dépassé les frontières de son pays d’origine pour l’emmener de l’autre côté de l’atlantique et plus précisément à New-York.

Et c’est avec passion que ce jeune barman normand fait découvrir aux new yorkais les arômes et la complexité des 80 références de Calvados qu’il propose au Bar de l’Hôtel Intercontinental Barclay.


Avant son arrivée au Barclay en 2011, les clients buvaient principalement du whisky, du bourbon, du champagne ou du cognac. Aujourd’hui, ils découvrent avec curiosité les multiples facettes de cet alcool réalisé à base de pommes. A l’Intercontinental Barclay, le Calvados est principalement consommé en cocktails (à près de 80%). Les subtilités aromatiques de cette eau-de-vie se déclinent ici à l’infini : l’Applemojo, la version du Mojito avec du Calvados, est un des cocktails les plus populaires du bar! Qu’il soit agrémenté d’un soupçon de cannelle, de vanille, de grenadine, d’un jus de cranberry ou de citron… le Calvados séduit une clientèle conquise avec des compositions originales aux saveurs inédites.


Le Frenchy in New York commence son aventure avec seulement 10 références, puis vingt, trente … En 2013, le Bar n’en recense pas moins de 80 fournies par une quinzaine de producteurs. L’objectif : atteindre les 200 références ! Un exercice long et complexe, mais hautement gratifiant pour ce natif de Caen qui n’a de cesse de faire rayonner cet alcool normand dans l’une des plus grandes métropoles du monde. Ce travail d’importation est fastidieux notamment à cause d’un système de contenance différent de celui de l’Europe : la législation américaine n’autorise que la vente de bouteilles de 75 cl quand la majorité des flacons français n’en contient que 70… Difficile pour les petits producteurs d’adapter leur système de conditionnement aux contraintes américaines.
Malgré cela, les importations de Calvados aux Etats-Unis sont en augmentation de 19% depuis ces quatre dernières années.
Une belle progression dans un marché hyper concurrentiel où le whisky et le bourbon tiennent le haut du pavé !

Plus d'informations sur www.idac-aoc.fr
L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.
logo